Notre approche

Notre philosophie

  • L’appropriation des actions par les bénéficiaires est un prérequis indispensable à la durabilité de l’impact d’un projet.
  • Le Burundi n’a pas besoin que l’on y développe une culture de la dépendance mais que l’on renforce les capacités de l’ensemble de sa population pour qu’elle se responsabilise et se prenne en charge de façon autonome. 
  • AVEDEC veut jouer le rôle d’intermédiaire entre les populations locales et les différents bailleurs et partenaires.

Une approche communautaire et participative

L’AVEDEC a toujours développé une approche basée sur l’implication des bénéficiaires, de la conception à l’automisation de chacun des projets qu’elle met en oeuvre. Cette implication a lieu à travers la communauté.

Ce sont les populations locales qui identifient les infrastructures à aménager, fournissent les matériaux locaux (sable, moellons…) et la main d’œuvre non qualifiée. L’AVEDEC apporte son expertise technique et organisationnelle, aide à la recherche de financements et s’occupe de l’approvisionnement en matériaux importés.

Chaque construction s’accompagne de  formations et de campagnes de sensibilisation visant à la modification de certains comportements, grâce notamment aux approches PHAST, HAMS, SARAR ou Enfant Formateur. Les femmes sont particulièrement encouragées et écoutées. Des comités de gestion, en charge de l’entretien de l’infrastructure sont constitués et formés.

Séance PHAST en Province Gitega, la population trouve elle-même des solutions aux problèmes qu'elle identifie